Le président Alpha Condé a été renversé par les forces spéciales de Guinée

Le président guinéen Alpha Condé a été renversé dimanche par les forces spéciales, rapportent plusieurs sources.

Une photo non datée et non authentifiée publiée par le portails d’informations Guineenews.org montre le président Alpha Condé, 83 ans, assis sur un canapé sans chaussures ni cravate. De nombreux soldats armés et encagoulés se tiennent autour de lui.

Tôt le matin, des tirs nourris ont éclaté à Conakry, la capitale de la Guinée. Des tirs ont été aussi entendus autour du camp Mokambo, quartier général de la garde présidentielle. « Koulum est bouclé », signalait un correspondant de VOA Afrique depuis Conakry, en faisant référence au quartier qui abrite le palais et la plupart des ministères.​

Selon l’agence de presse Reuters, le putsch serait l’œuvre d’une unité d’élite dirigée par un ancien légionnaire français, Mamady Doumbouya.

« Nous avons décidé après avoir pris le président, qui est actuellement avec nous (…) de dissoudre la Constitution en vigueur, de dissoudre les institutions; nous avons décidé aussi de dissoudre le gouvernement et la fermeture des frontières terrestres et aériennes ». Tels sont les propos attribués à l’un des putschistes par l’Agence France Presse.

Il est encore trop tôt pour faire un bilan, mais Reuters fait état d’au moins deux blessés, tandis qu’un photographe de l’Agence France Presse a fait le constat d’un mort par balle.

Voa

Related posts

Leave a Comment