Le Rwanda obtient 111 millions du FMI pour lutter contre la COVID-19

Kigali

Le FMI a approuvé un nouveau décaissement de 111,06 millions $ pour aider le Rwanda à faire face au coronavirus. Il s’agit du deuxième décaissement accordé au pays par le Fonds dans le cadre de la lutte contre la pandémie portant le total des financements accordés à 220,46 millions $.

Le Rwanda bénéficiera d’un nouveau financement de 111 millions $ du Fonds monétaire international (FMI). C’est ce qu’a annoncé l’institution dans un communiqué publié cette semaine.

Le nouveau prêt vise à aider le pays à lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus. Concrètement, il servira à financer la balance des paiements (BDP) et les besoins budgétaires urgents.

« Les besoins de dépenses sans précédent générés par la pandémie, combinés aux pertes de recettes, exercent des pressions importantes sur les finances publiques et aggravent l’impact de la forte baisse des exportations et des transferts de fonds sur la balance des paiements », indique le Fonds dans son communiqué. Ainsi le financement « apportera un soutien indispensable aux dépenses essentielles liées à la COVID-19 dans le cadre du plan de relance économique du gouvernement ».

Avec 494 cas confirmés du nouveau coronavirus, dont deux morts et 313 guérisons, le Rwanda a vu son activité économique ralentir considérablement au cours des premiers mois de l’année 2020. En mai, le ministre des Finances a indiqué que la croissance du pays pourrait chuter à 2% cette année contre 9,4% en 2019.

Notons qu’il s’agit du deuxième financement accordé par le FMI au Rwanda dans le cadre de la lutte contre la COVID-19. En avril, 109,4 millions $ avaient déjà été décaissés par le Fonds en faveur du pays des Mille Collines, ce qui porte le total des décaissements à 220,46 millions $.

Moutiou Adjibi Nourou/agenceecofin

Leave a Comment