Nehémie_Wilanya

Outre l’exclusion de Jean-Marc Kabund de l’UDPS et sa déchéance à la tête de ce parti, il est également prévu l’institution de commission Réparation et Réconciliation et son remplacement de l’honorable de son poste du Premier vice-président de l’Assemblée nationale.

En effet, celui qui semblait désormais revenir sur sa décision de n’est plus démissionné sera contraint de le le faire. Son exclusion du parti va entraîner automatiquement la perte de cette fonction à l’Assemblée nationale car étant un poste réservé à l’UDPS.

Au total, 4 résolutions de la Convention Démocratique du Parti ( CDP) ont été prises ce 29 janvier 2022 dans la soirée, vers 18h45′, au cours d’une session extraordinaire de la structure à la permanence de l’UDPS à Limete.

Peu avant, c’est la commission de discipline qui l’a destitué de ses fonctions au sein de l’UDPS pour notamment escroquerie dans la vente des cartes, violences physiques sur les combattants, refus de répondre aux invitations de la commission de discipline, la superficie politique en s’autoproclamant informateur lors de la coalition FCC-CACH, le manque de dignité dans ses fonctions, l’agression répétée contre les éléments de la garde républicaine. Conséquence : il a été aussi exclu du parti.

Ainsi se ferme l’histoire de Jean-Marc Kabund dans le parti d’Étienne Tshisekedi. Vraisemblablement, c’est Augustin Kabuya qui devient le nouvel homme fort de l’UDPS.

Plus des détails dans les heures qui arrivent.

Avec Tchèques Bukasa/Congoprofond.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.