Après son exclusion de l’UDPS, le vendredi 29 janvier par la Convention Démocratique du Parti, Jean-Marc Kabund est convoqué lundi 31 janvier 2022 au tribunal de Grande Instance de la Gombe.

L’ancien Président a.i. du parti au pouvoir est accusé d’escroquerie, de violences physiques contre des combattants, d’agression sur des éléments de la Garde Républicaine, d’enrichissement illicite et d’outrage au Chef de l’État.

Dans un tweet, le journaliste Stanis Bujakera Tshiamala soutient que l’ancien l’homme du régime de Félix Tshisekedi risque, selon plusieurs sources, d’être arrêté à cause de ces griefs retenus contre lui.

Il sied de signaler que jusque-là, Jean-Marc Kabund bénéficie de la présomption d’innocence.

Est-ce que l’UDPS sera-t-elle en mesure de traduire en justice l’Honorable Jean-Marc Kabund-a-Kabund ? Pourquoi attendre seulement ce moment de sa déchéance de son poste de 1er Vice-président de l’Assemblée nationale qui a occasionné sa chute à la tête du Parti pour dénoncer ses abus au sein du parti ?

Infocongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.