Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont repris, mercredi 29 juin, le contrôle des villages de Kabindi et Chengerero, dans le groupement de Jomba au Nord-Kivu.

Selon des sources militaires et civiles dans la zone, l’armée a reconquis ces deux villages après de violents combats contre les terroristes du M23.

Ces affrontements se sont poursuivis jeudi 30 juin matin à Rutsiro, dans le groupement de Bweza, où les rebelles ont tenté d’opposer la résistance.

Mais l’armée a réussi à les chasser de cette colline qu’elle a reconquise ce matin.
Les terroristes seraient en débandade et se seraient concentrés autour de la colline de Runyonyi.

Les FARDC déclarent avoir infligé beaucoup de pertes au M23, au cours de ces affrontements.
Elles se disent t déterminées à prendre Bunagana, occupé depuis le 13 juin dernier par le M23.
Mais l’objectif final est de bouter, hors du territoire congolais ces rebelles, afin de permettre ainsi, le retour rapide des populations.

Plusieurs villages des groupements de Jomba et Kisigari, conquis par les rebelles du M23, sont contrôlés à nouveau par les FARDC, depuis mardi. C’est notamment Nkokwe, Ruvumu, Rugarama, Rutakara, Kabindi, Chengerero, Rutsiro, Bugusa et Ntamugenga.

Nombreux de ces villages sont vidés de leurs populations.

OKAPI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.