RDC : Le Gouvernement approche l’avocat bordelais J-C Tchikaya pour reprendre le dossier au tribunal de district de Columbia contre DIG OIL

Félix Tshisekedi dans son Bureau

L’absence de réponse de Kinshasa, actée par le tribunal le 20 septembre, deux mois après la remise de la convocation, pourra permettre à Dig Oil de demander un jugement par défaut. Ce type de procédure est très souvent favorable au plaignant. Plusieurs négociateurs congolais sont pourtant mobilisés sur cette affaire, mais leurs différents agendas compliquent la mise en place d’une défense claire. La RDC a récemment approché l’avocat d’origine congolaise Jean-Charles Tchikaya pour reprendre ce dossier.

Diplômé et expert  en contentieux internationaux  des affaires de l ‘Université de paris XII, Jean-Charles Tchikaya est spécialiste des Contentieux intra-et extra européen et protection des investissements.

Selon La Lettre du Continent, Jean-Charles Tchikaya est l’un des dix avocats des présidents et des gouvernements d’Afrique.

A Malabo, Jean Charles Tchikaya est apprécié pour son expertise en matière de procès présidentiels : il a figuré parmi les conseils de Slobodan Milosevic. Il a défendu le président malien Amadou Toumani Touré ainsi que l’entourage de Laurent Gbagbo et de Mouammar Kadhafi, deux personnalités dont Obiang  Nguema a toujours été proche. Jean Charles Tchikaya a notamment obtenu de l’Union européenne (UE) la levée du gel des avoirs de plusieurs proches de l’ancien chef d’Etat ivoirien, dont ceux de Simone Gbagbo,
Stéphane Kipré ou encore Philippe Attey. Impliqué dans les événements liés à la chute de Mouammar Kadhafi, il a par ailleurs été le conseil de l’état libyen durant l’intervention militaire de l’OTAN, en 2011.

Tchikaya Jean Charles - Faculté de droit et science politique - Université de Bordeaux

Il était en contact permanent avec le patron des services secrets, Abdallah Senoussi, ou encore le premier ministre d’alors, Baghdadi Mahmoudi. Au lendemain de la chute du « Guide », Jean Charles Tchikaya a continué d’être sollicité par les autorités libyennes pour s’opposer au déblocage, par la patronne du FMI Christine Lagarde, de 290 millions € d’avoirs en France ou pour solliciter la levée des avoirs d’institutions comme la Libyan Arab African Investment Co (LAAICO). Autre dossier que n’aurait pas refusé son mentor, Jacques
Vergès, décédé en 2013.

Jeune Afrique - Poils

En RDC, Jean Charles était le  Défenseur du chanteur congolais Papa Wemba. En outre, le gouvernement Congolais compte sur son expertise dans des contentieux internationaux pour du moins faire face à la puissante machine de Dig Oil   au tribunal de district de Columbia

Notons que Dig Oil  reproche au gouvernement congolais de lui avoir retiré en 2010 le bloc 1 du graben Albertine et de l’avoir laissée lanterner une décennie avant de valider ses contrats de partage de production sur trois blocs de la Cuvette centrale (8, 22 et 23). Le 30 avril, Dig Oil avait saisi la justice américaine pour lui demander de valider la décision de la Chambre de commerce internationale (CCI), qui a condamné la RDC à lui verser plus de 619 millions de dollars.

Afrique intelligence

Téléchargez “ les dix avocats des présidents et des gouvernements d’Afrique” / Lettre du Continent

Related posts

Leave a Comment