La police a escorté les deux membres du présidium de la coalition Lamuka qui étaient entête d’un long cortège.

Quelques minutes après le début de la marche, Fayulu et Muzito ont été ceinturés par la police. Les militants suivent le mouvement. Ils ne désarment pas et sont déterminés à aller jusqu’au bout.

Reagan Ndota Ouragan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.