RDC : seize morts dans des combats entre factions rivales d’un groupe armé au Nord-Kivu

Seize personnes ont été tuées et douze grièvement blessées lors de violents affrontements entre deux factions du mouvement politico-militaire Nduma defense of Congo/Renové (NDC/R) dans la province du Nord-Kivu (est de la République démocratique du Congo), a rapporté dimanche la radio onusienne Okapi, citant des sources locales. Ces combats ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi à Kaseke, dans le groupement Ihana, situé dans le territoire de Walikale, au nord-ouest de Goma, le chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Violents combats

Les affrontements entre les deux ailes dissidentes du NDC-Rénové ont éclaté vendredi vers 18h00 locales, lorsque des combattants dirigés par un chef local, Gilbert Bwira, ont attaqué le village de Kaseke, l’une des positions avancées du NDC-R de Guidon Shimiray Mwisa (l’ancien chef du mouvement destitué début juillet par son rival). De violents combats à l’arme lourde s’en sont suivis entre les deux factions, a précisé Radio Okapi, parrainée par l’ONU.

Des sources locales et les Forces armées de la RDC (FARDC) ont fait état d’un bilan provisoire de seize morts, dont une dizaine dans le camp de Guidon Shimiray Mwisa et deux du côté du NDC Bwira.

Le NDC/R prétend lutter contre les rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) dans les micro-conflits du Nord et du Sud-Kivu, qui continuent à tuer des dizaines de civils et contraindre des milliers d’autres à fuir les violences.

Plusieurs dizaines de groupes armés sont recensés dans l’est de la RDC. La partie orientale du pays est déchirée par des conflits armés depuis plus de 25 ans.

Related posts

Leave a Comment