Tribune : la destitution de Jean Marc Kabund, intérêt national ou politique ?

Mulumba_milolo

L’union fait la force ;  cet adage trouve son plein sens dans la politique où la réussite est le fruit de plusieurs efforts et sacrifices, tel est la  destinée d’un leader charismatique. Malheureusement cette ascension une fois acquise pousse certains d’entre eux à la boulimie, à la peur d’insécurité, jouant au roi sur la colline, au point de lutter contre plusieurs ennemis chimériques pour afin se lasser et finir par tomber au profit d’un autre leader. Le temps ainsi perdu à une lutte dérisoire aurait été préférable à la communion d’effort,…

Read More

COVID-19 : Urgence d’un plan de communication spécifique (de « désintoxication psychosociale ») part les médias nationaux.

Ce qui est commun au niveau international concerne la médiatisation objective de la crise, ce dont je recommande nécessairement à notre équipe technique de la lutte contre le covi-19, au regard de la monté en puissance  ce dernier temps des  nombres de contaminés, bientôt la RDC va atteindre la barre des 1000 cas déclarés positifs. Les seuls faits scientifiques probants devraient être diffusés dans la population par les medias, ce qui n’est pas toujours facile car il s’agit d’une nouvelle maladie virale dont les connaissances sont en constante évolution avec…

Read More

Kolongele Eberande expose-i-il Fatshi à la critique populaire ?

Professeur Eberand Kolongele

Dès lors, il apparait clairement que le Premier ministre, chef du Gouvernement, est le responsable de l’action de ce dernier. C’est ici que les hérauts de la Science politique soulignent que, dans tout régime semi-présidentiel, comme c’est le cas actuel en RD Congo, le Premier ministre répond de l’action de l’Exécutif devant le Parlement. A la suite de cette prérogative constitutionnelle du Premier ministre, les mêmes observateurs en viennent à déduire qu’il n’appartient pas au Président de la république, d’adresser directement un courrier à un ministre.

Read More

RDC : Correspondance Dircaba au Ministre de la Fonction Publique, une violation de la constitution

Mulumba Milolo Jampy

Depuis la nomination des nouveaux secrétaires généraux dans l’Administration Publique le 16 avril 2020 par la Ministre de la Fonction Publique, certains individus  et organisations civiles se sont levés pour dénoncer cette nomination qui à leurs yeux violent certaines dispositions constitutionnelles. La première contestation institutionnelle et officielle émane du Directeur de Cabinet adjoint du Président de la République, le professeur Eberand Kolongele. Cependant,  cette correspondance adressée directement au Ministre viole certains dispositifs administratifs selon l’analyste  Mulumba Milolo. Sur le plan de forme, donc administratif, le Directeur de Cabinet n’est  peut…

Read More