UN EMPLOYÉ DE L’AMBASSADE AMÉRICAINE AU MEXIQUE A DROGUÉ ET ABUSÉ AU MOINS 23 FEMMES

Les autorités ont trouvé des centaines de photos et vidéos sur ses appareils. Un membre du personnel de l’ambassade des États-Unis à Mexico (Mexique) est accusé d’avoir drogué et agressé sexuellement au moins 23 femmes.

Brian Jeffrey Raymond a été présumé d’abus le 31 mai dernier lorsque la police a trouvé une femme nue appelant à l’aide depuis un balcon de l’appartement occupé par l’homme de 44 ans et loué par l’ambassade américaine à Mexico, a rapporté le Dailymail.

Un jour après l’ouverture de l’enquête sur cet incident par la police, le quadragénaire, dont la fonction à l’ambassade n’a pas été précisée dans les documents judiciaires, a quitté le Mexique pour rentrer aux États-Unis.closevolume_off

Les procureurs ont déclaré que le suspect avait occupé des postes au gouvernement fédéral dans au moins six pays au cours des deux dernières décennies.

Les enquêteurs ont découvert environ 400 photos et 25 vidéos de femmes inconscientes et partiellement habillées voire nues. Sur certaines images, Brian Jeffrey Raymond jouait avec ses victimes.

Celui qui avait commencé à travailler pour l’ambassade en 2018 a finalement été arrêté au domicile de ses parents le 9 octobre dernier à La Mesa (Californie).

Selon les procureurs, il aurait fait plus de victimes que les 23 déclarées dans les documents judiciaires. Ils ont retrouvé dans ses appareils des messages où de potentielles victimes demandent à l’accusé des détails sur les soirées passées avec lui.

La victime du mois de mai avait été rencontrée sur Tinder. L’Américain affirme que les rapports était consentis mais des traces de coups ainsi que des blessures ont été relevées à l’hôpital.

Sous le coup d’une enquête, Brian Jeffrey Raymond a continué à utiliser des applications de rencontres de juillet jusqu’à son arrestation en octobre, selon les procureurs. Il demeure en garde fédérale jusqu’à son procès.

CNEWS

Related posts

Leave a Comment