burkina_savane

Un groupe d’entrepreneurs militaires russes a écrit aux putschistes du Burkina Faso pour leur proposer de former l’armée de ce pays d’Afrique de l’Ouest dans sa lutte contre les djihadistes.

Le groupe, qui se fait appeler « Communauté des officiers pour la sécurité internationale » et qui est basé en République centrafricaine, a publié son offre dans une lettre que la BBC a vue et vérifiée. Il n’est pas clair si elle a été ou sera acceptée. Le Burkina Faso est désormais dirigé par une junte militaire qui a renversé le gouvernement du président Roch Kabore lundi.

L’offre est explicite – si les instructeurs russes sont invités à former l’armée au Burkina Faso, dit-elle, ils peuvent le faire efficacement.

La lettre, qui a été vérifiée par un conseiller russe en matière de sécurité auprès de la présidence centrafricaine, s’en prend également à l’offensive menée par la France contre les extrémistes au Sahel.

Elle affirme qu’en dépit du fait qu’ils [la France et ses alliés au Sahel] mènent l’opération depuis plus de dix ans, ils n’ont eu aucun succès, et ajoute que le groupe russe peut aider les soldats burkinabés à « maîtriser la situation sécuritaire en très peu de temps ».

Les puissances occidentales ont condamné le déploiement de mercenaires russes au Mali voisin en décembre, affirmant qu’il pourrait entraîner une nouvelle détérioration de la sécurité.

BBC/Titrage Congovirtuel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.