La CENI a un nouveau secrétaire exécutif national. Thotho Totokani Mabiku a été nommé par Denis Kadima, et remplace à ce poste, Ronsard Malonda

Il est un ingénieur Polytechnicien spécialiste en informatique, en science des données, en statistiques et intelligence artificielle.

Cadre de l’UDPS?

Juste après sa notification comme le nouveau secrétaire exécutif de la CENI, certains médias en ligne le qualifie d’un membre de l’UDPS consécutif à sa nomination au mois de mai 2018 comme un des conseillers en charge de finances dans l’ancien cabinet de Monsieur Félix Tshisekedi, alors président de l’UDPS et candidat à la présidence de la République de 2018.

Citant le médias en ligne africanewsrdc, le seul qui a publié l’article au mois de Mai 2018: « Liste complète des directeurs adjoints du cabinet, conseillers spéciaux, conseillers et assistants du président de l’UDPS ». Le nom d’un certain Mabiku Toto apparaît parmi les Conseillers membres de la Cellule économie, finances et audit:
Monsieur Shungu Alphonse
Monsieur Bumba Daniel
Monsieur Mabiku Toto
Monsieur Kangala Godé.

Controverse

Si le nom de Mabiku Toto apparaît clairement en troisième position, il y a lieu de se demander s’il agit bien de l’actuel secrétaire exécutif de la CENI, écrit « Toto » en lieu et place de « Thotho ». Est-ce le diminutif de Totokani, ou encore le nom a été mal orthographié ? Le médias en ligne Ouragan qui a corrigé le nom de Thotho au lieu de Toto, tel que écrit dans le site web d’africanewrdc dont il cite pourtant la source.

capture écran Africa News RDC
capture d’écran Ouragan.cd

Aussi Mabiku Totokani très actif à l’époque dans les réseaux sociaux n’ a jamais fait mention de cette nomination dans ses différents comptes. A t-il exercé sa fonction à côté de Félix Tshisekedi et pour combien de temps?

Toutefois, même s’il s’avérait que Toto Mabiku a effectivement exercé cette fonction, il ne fut qu’un conseiller, un expert et consultant qu’un politicien actif, à l’instar de Gaby Kuba qui apparait également sur cette liste, comme un des conseillers chargés des analyses stratégiques et des questions d’actualités, nomination qui ne lui pas empêcher d’être nommé président de L’Union nationale de la presse congolaise (UNPC), une organisation dite indépendante de soutien aux journalistes en République démocratique du Congo.

Etre un conseiller, n’est pas synonyme d’une adhésion au parti politique, encore moins à l’UDPS où apparemment il n’a jamais été membre.

Coco Kabwika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.