RDC/COBALT: Volkswagen a rejoint l’initiative «Cobalt for Development» pour soutenir les mineurs artisanaux de la RDC

Volkswagen a rejoint l’initiative «Cobalt for Development» pour soutenir l’amélioration des conditions d’exploitation artisanale du cobalt en République démocratique du Congo.Le projet pilote vise à renforcer la conformité légale et à améliorer les conditions de santé et de sécurité ainsi que le bien-être social dans le sud de la République démocratique du Congo.Selon le constructeur automobile, les premières formations pour les opérateurs miniers et les mineurs ont commencé.Le projet est mis en œuvre par GIZ et financé par BASF, BMW Group, Google, Samsung Electronics, Samsung SDI et Volkswagen.

Près des trois quarts du cobalt mondial proviennent du Congo et la demande devrait augmenter dans les années à venir.
Cependant, le cobalt artisanal, produit par les petits mineurs qui creusent souvent à la main, est devenu un problème de division.

Pour notre stratégie d’e-mobilité, l’approvisionnement durable et responsable des matières premières est de la plus haute importance. Le cobalt joue un rôle vital pour nous, malgré une quantité décroissante de matière première dans les nouvelles générations de batteries pour véhicules électriques », a déclaré Ullrich Gereke, responsable de la stratégie d’approvisionnement du groupe Volkswagen.

«Nous cherchons à établir l’exploitation minière artisanale en République démocratique du Congo comme une source de cobalt strictement durable, car l’existence de nombreuses communautés locales dépend de ce secteur.»

Actuellement, Volkswagen n’accepte pas le cobalt des mines artisanales.

Des programmes de formation sur des conditions de travail plus durables sont en cours de préparation, initialement pour 1500 mineurs de 12 coopératives minières artisanales de cobalt dans et autour de Kolwezi en République démocratique du Congo, a indiqué la société.

«L’objectif est de tester sur un site exploité légalement dans quelles conditions l’exploitation minière artisanale responsable pourrait être viable. Jusqu’à présent, 36 mines artisanales ont été examinées pour identifier un site approprié », a déclaré Volkswagen dans un communiqué de presse.

Récemment, Tesla a également rejoint la toute jeune Fair Cobalt Alliance, visant à mettre fin au travail des enfants sur les sites miniers et à améliorer les conditions de travail en RDC.

Le groupe est également soutenu par Glencore Plc et le principal raffineur de cobalt chinois Zhejiang Huayou Cobalt Co.


Mining intelligence

Related posts

Leave a Comment