La fonderie rwandaise LuNa Smelter s’associe à Minespider et Google pour se conformer au règlement de l’UE sur les minerais de conflit

luna smelter

LuNa est la première fonderie d’étain conforme au Processus d’assurance des minerais responsables (RMAP) sur le continent africain, produisant des lingots d’étain et d’autres minerais récupérés du processus de raffinage, tels que le concentré de tantale. Le minerai provient en partie des sites opérationnels de LuNa, ainsi que de tiers qui respectent les normes environnementales et sociales internes de la fonderie.

Minespider, un protocole blockchain pour le suivi responsable des minerais et LuNa Smelter, un producteur d’étain à Kigali, au Rwanda, ont annoncé qu’ils se sont associés pour mettre en œuvre l’outil OreSource de Minespider, un outil de diligence raisonnable basé sur la blockchain pour les mines et les fonderies.

En détail, la solution permet de capturer les informations clés dont les importateurs de l’Union européenne ont besoin pour se conformer au nouveau règlement de l’UE sur les minéraux de conflit qui entrera en vigueur en janvier 2021.Hormis la fonderie et la blockchain, GOOGLE est également impliqué dans le projet

Dans un communiqué de presse, les entreprises ont expliqué que, lorsqu’elles utilisent OreSource, les fonderies doivent télécharger les données requises dans un certificat de blockchain numérique. Ensuite, en apposant un QR code sur un envoi de minerais, ou sur une facture, les destinataires des matériaux reçoivent toutes les données dont ils ont besoin pour assurer leur conformité avec la réglementation européenne. Les données restent sécurisées sur le protocole blockchain public de Minespider.

LuNa est la première fonderie d’étain conforme au Processus d’assurance des minerais responsables (RMAP) sur le continent africain, produisant des lingots d’étain et d’autres minerais récupérés du processus de raffinage, tels que le concentré de tantale. Le minerai provient en partie des sites opérationnels de LuNa, ainsi que de tiers qui respectent les normes environnementales et sociales internes de la fonderie.

Outre la fonderie et la société blockchain, Google est également impliqué dans le projet et fournira une contribution et une expertise de l’industrie pour s’assurer qu’OreSource est aligné sur les exigences des importateurs et des fabricants.

« Minespider et Google ont précédemment mis en œuvre un projet de traçabilité, traçant l’étain de la mine à l’utilisateur final, avec d’autres membres du consortium tels que Volkswagen et la société minière péruvienne Minsur », indique le communiqué de presse.  « La coopération avec LuNa Smelter et Minespider renforcera l’engagement de Google en faveur de pratiques d’approvisionnement responsables pour 3TG dans la région des Grands Lacs. »


Mining.com

Related posts

Leave a Comment