RDC : Kinshasa, COVID-19, déconfinement, Gentiny Ngobila joue à l’apprenti sorcier !

Gentiny_ngobila

Le Gouverneur de la Ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka, étale jour après son incapacité à gouverner la ville de Kinshasa. La posture du Bourgmestre ou d’un maire lui aurait été favorable au vu de ses maigres réalisations qui se cantonnent quasiment à la seule commune de la Gombe.

RAGE (République Autonome de la Gombe)

La ville de Kinshasa paraît vaste dans la vision de l’actuel Gouverneur de la ville de Kinshasa. Presque toutes ces mesures, « Kin Bopeto, fermeture du Marché Central, confinement, COVID-19, geste barrière, fermeture des Magasins, n’ont pour seul effet et visibilité que la commune de la Gombe.

Sans se soucier des effets économiques néfastes pour la ville et le pays entier, Ngobila continue  à resserrer l’étau dans la commune de la Gombe, une république à part, paralysant commerce, administration et déplacement.

L’homme se complaît au rôle d’un Gouverneur  martial, insoucieux du vécu quotidien de ses habitants, rôle qu’il délègue au Gouvernement Central.

Gestion catastrophique de la COVID-19 

G. Ngobila se soucie moins de la multiplication des cas des COVID-19 dans la ville de Kinshasa.  

Si l’origine du COVID-19 avait été les quartiers périphériques de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila allait être le responsable indirect de la propagation avec ses premières mesures irréfléchies sur le confinement et la fermeture brusque des marchés. 

Il y a peu ou quasiment pas d’images du Gouverneur visitant les hôpitaux ou les malades atteints du coronavirus.

Aucune communication ou sensibilisation du Gouvernorat à propos du scepticisme de certains habitants de la capitale sur la présence de la COVID-19 à Kinshasa.

Alors que la pandémie se multiplie de manière inquiétante dans d’autres communes de la ville, le Gouverneur ne prévoit aucune mesure dans le but de limiter ou éradiquer cette pandémie. Une tâche abandonnée entre les mains de l’équipe de riposte. Pendant que ces homologues Gouverneurs d’autres provinces arrivent courageusement à éradiquer totalement le coronavirus.  

Un flop du FCC

Il est loin du non-respect des gestes barrières dans les quartiers périphériques de la ville, qu’il visite d’ailleurs peu. Un administrateur loin de ses administrés et incapable de connaitre leur désidérata.

A la lumière de sa gestion calamiteuse et sectorielle de la ville de Kinshasa, on comprend de plus en plus son inertie face au massacre de Yumbi entre Banunu et Batende auquel il n’a pas été en mesure de prévenir.

La RDC, a besoin de bons administrateurs qui prennent en compte l’étendue de leurs territoires et la complexité de leurs habitants.   

Team Congovirtuel  

Related posts

Leave a Comment