RDC: Plus de 40 cas de covid-19 dans une prison militaire surpeuplée

Au moins 41 cas de nouveau coronavirus ont été enregistrés dans une prison militaire à Kinshasa en République démocratique du Congo, où le Covid-19 a refait son apparition à l’est, dans le Nord-Kivu, ont indiqué vendredi les autorités sanitaires.

Un total de 72 nouveaux cas a été enregistrés jeudi dont 71 à Kinshasa et un à Kasindi dans le Nord-Kivu à la frontière avec l’Ouganda, soit la plus forte hausse journalière en RDC depuis le premier cas signalé le 10 mars.

« A la (prison militaire) de Ndolo seule, nous avons eu 41 cas diagnostiqués », a expliqué le ministre de la Santé Eteni Longondo.

« Nous continuons à tester les prisonniers de Ndolo. Nous nous attendons à ce que ce nombre soit encore (plus) élevé », a-t-il ajouté sur la radio TopCongo FM.

Le virus serait rentré en prison « par une dame qui est venue déposer de la nourriture », selon le ministre.

Les cas positifs vont être isolés sous une tente dans la cour de la prison, qui va être désinfectée dans les prochains jours, a-t-il ajouté, assurant qu’il « n’y a pas de cas » dans l’autre grand centre pénitentiaire de la capitale, la prison centrale de Makala.

« Les prisons surpeuplées et insalubres de la RDC présentent un grave risque de propagation de l’épidémie de Covid-19 », avait prévenu Human right watch (HRW) le 17 avril.

La prison centrale de Makala à Kinshasa est occupé à 461% de ses capacités, s’alarmait HRW.

« Au moins 1.200 détenus » sont sortis des prisons congolaises « afin de freiner la propagation du coronavirus », avait indiqué le 8 avril le ministre de la Justice Célesti Tunda. Le mouvement pourrait se poursuivre la semaine prochaine.

Au total la RDC a enregistré 572 cas confirmés, dont 31 décès et 73 guérisons. La plupart des cas se trouve à Kinshasa (552).

Le nouveaux cas du Nord-Kivu intervient quelques jours après l’annonce par le gouverneur de la province de la guérison de cinq premiers cas dans cette région.

A Kinshasa, plusieurs cas ont aussi été enregistrés parmi des Congolais récemment rapatriés de Dubai, selon les autorités.

VOA

Related posts

Leave a Comment