RDC : une nouvelle attaque du groupe armé ADF fait 12 morts dans l’est du pays

Douze civils ont été tués dans une attaque attribuée au groupe armé des Forces démocratiques alliées (ADF), dans l’est de la République démocratique du Congo, où leurs corps ont été retrouvés ce samedi, a-t-on appris auprès d’un responsable local.

« L’attaque des ADF a eu lieu jeudi pendant que des paisibles villageois travaillaient dans leurs champs. Nous avons effectué des recherches et avons découvert douze cadavres qu’on a enterrés« , a déclaré à l’AFP Donat Kibwana, administrateur du territoire de Beni (Nord-Kivu, est).

« L’attaque a ciblé les profondeurs de la localité de Matiba sur la route Mbau – Kamango, une zone où des ADF sont en errance« , a-t-il ajouté.

« Nous avons perdu 13 personnes dont trois femmes dans l’attaque de jeudi. Il y a aussi quatre personnes portées disparues« , a déclaré pour sa part Philippe Bonane, président de la société d’Oicha, chef lieu du territoire de Beni.

Près d’un millier de morts depuis 2014

A l’origine des rebelles musulmans ougandais, les ADF ont fait souche dans les années 1990 dans la région de Beni, dans l’est de la RDC.

Depuis octobre 2014, ils ont multiplié des attaques contre des civils dans cette zone, faisant plus d’un millier de morts essentiellement des civils.

Fin octobre, l’armée à lancé des opérations contre les fiefs de ce groupe considéré comme l’un de plus violent dans l’est congolais, sans parvenir à faire cesser les massacres.

Depuis près de 30 ans, l’est de la RDC est violemment disputé par des dizaines de groupes armés, congolais et étrangers.

RTBF

Related posts

Leave a Comment