Yvelines : un homme interpellé pour l’incendie de la maison du président congolais

Un opposant de Denis Sassou-Nguesso, président de la République du Congo, a été interpellé par la police chargée de l’enquête sur l’incendie de la maison du président congolais dans les Yvelines.

Un opposant de Denis Sassou-Nguesso a été interpellé mardi 16 juin par les enquêteurs de la Police judiciaire de Versailles (PJ), dans les Yvelines, selon les informations de RTL. Il est soupçonné d’être à l’origine de l’incendie qui a touché, dans la nuit de samedi à dimanche 15 mars, la résidence privée de Denis Sassou-Nguesso le président de la République du Congo, au Vésinet. 

L’homme interpellé est soupçonné d’avoir mis le feu à cinq véhicules garés dans l’allée de la résidence, tagué sur les murs « Sassou assassin », mais aussi « Sassou dégage, le Congo libre », avant d’être mis en fuite vers 2h45 par le gardien de cette immense demeure.

Sur place un bidon d’essence vide et un briquet avaient été abandonnés. La Police judiciaire de Versailles, en charge de l’enquête, a interpellé le suspect grâce à l’analyse de son ADN. 

RTL.FR

Related posts

Leave a Comment