Le Grand Kasaï victime d’un découpage précipité et politisé

ville de Tshikapa

Conçu comme une technique de gestion politico-administrative consistant à rapprocher les administrés des centres des décisions, le découpage territorial intervenu en 2015 en République Démocratique du Congo était fait de manière cavalière et n’avait pas pris en compte les préalables en la matière. Au fil du temps, on réalise que le démembrement intervenu en ramenant le nombre de provinces de 11 à 26, était réalisé à des fins politiques. Ses initiateurs ne visaient que la satisfaction de leurs egos politiques et pour cela, il fallait à tout prix rendre le…

Read More