«Programme des 100 jours» en RDC: le procès de Vital Kamerhe annoncé pour le 11 mai

En RDC, les accusations contre Vital Kamerhe se précisent. Depuis le 9 avril, le directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi est détenu à la prison de Makala. Son procès devrait débuter le 11 mai prochain sur « l’affaire des maisons préfabriquées ». Ses avocats ont bien reçu une citation à comparaître.

Selon ce document, il y aura trois co-accusés
dans ce procès. On y retrouve bien sûr Vital Kamerhe, le directeur de cabinet du président, mais aussi Samih Jammal, l’administrateur général des sociétés Samibo Congo Sarl et Husmal Sarl. C’est cette dernière société qui représente le fabricant turc Karmod en RDC. Elle devait livrer ces 4 500 maisons destinées à des logements sociaux dans cinq provinces. Trois mille devaient servir à améliorer les conditions de logement des policiers et des militaires dans la capitale.
Samih Jammal est accusé, avec le directeur de cabinet du président , d’avoir détourné plus de 50 millions sur quelque 60 millions de dollars.

RFI

Related posts

Leave a Comment