Le pasteur et homme d’affaires Olivier Chekinah a profité de ses liens présidentiels pour vendre ses services de conseil sur le projet de méga-barrage à la compagnie minière australienne.

Selon Africa Intelligence, le pasteur Olivier Chekinah reçoit 35 000 $  par mois par Fortescue Metals Group du milliardaire australien Andrew Forrest via sa société de consultancy OL Consult. ,OL Consult accompagne les entreprises et particuliers (étrangers et nationaux) désireux d’investir en République Démocratique du Congo dans toutes les phases d’implantation de leurs projets d’affaires, on peut lire sur son site.

C’est dans ce cadre que Fortescue Metals Group a cherché les services du pasteur Olivier Chekinah et sa société OL Consult pour faire le lobbying auprès du président Félix Tshisekedi pour le projet Grand Inga.Mais la signature du contrat a presque échoué et Félix Tshisekedi porte son choix sur la Chine. Le milliardaire minier australien Andrew Forrest s’impatiente.

Le  milliardaire Andrew Forrest est – il déçu par les services du pasteur Olivier Chekinah?

Le milliardaire minier australien Andrew Forrest a averti qu’il « ne peut pas attendre éternellement » pour conclure un accord avec la République démocratique du Congo pour un projet d’hydroélectricité et d’hydrogène vert qui serait le plus gros investissement en Afrique à ce jour.

Après de nombreux revirements de situation dans le dossier des méga-barrages du Grand Inga, l’exécutif congolais se penche désormais pour revenir à l’option portée par China Three Gorges. Au grand dam du minier australien Fortescue Metals Group, qui craint de voir le projet lui échapper, note Africa Intelligence.OL  consult du pasteur Olivier Chekinah n’a pas réussi à convaincre le président congolais Félix Tshisekedi pour la signature du contrat du projet Inga. Le président Tshisekedi porte son choix sur la Chine maintenant.

Le projet de développement sur le fleuve Congo produirait au moins 40 gigawatts d’électricité – l’équivalent de près d’un quart de la capacité totale actuelle de l’Afrique – et la construction pourrait commencer environ 18 mois après la signature d’un accord, a déclaré Forrest dans une interview . Il a refusé de préciser combien de capital son entreprise investirait, les estimations précédentes fixant le coût à 80 milliards de dollars.

La proximité du pasteur Olivier Chekinah avec Félix Tshisekedi

Alternant les séjours entre le Canada, où se trouve sa paroisse, l’Eglise nouvelle vie et Kinshasa, où il dispose d’un titre de conseiller présidentiel, Chekinah a joué un rôle de premier plan dans la participation, le 25 février 2020 à Washington, de Félix Tshisekedi à la conférence annuelle de l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC). C’est en effet à l’initiative de ce pasteur que Tshisekedi a été invité à la réunion au cours de laquelle il a publiquement annoncé qu’il reconnaissait Israël et s’apprêtait à ouvrir une ambassade à Tel Aviv ainsi qu’un bureau économique à Jérusalem, considérée comme la capitale du pays par les militants de l’AIPAC. Outre son rôle de diplomate de l’ombre, Olivier Tshilumba Chekinah est, enfin, le discret ambassadeur, via sa société OL Consult, de quelques groupes miniers et d’infrastructure basés au Canada.

Aime Binda