Une femme d’une vingtaine d’années a étranglé son propre bébé après accouchement dans le village de Mighobwe ce mardi 11 Janvier 2022. Mighobwe est situé au sud du territoire de Lubero sur la route numéro 2 Kirumba-Butembo au Nord-Kivu.

Selon plusieurs sources dans la région, la femme serait venue de Luofu pour suivre des soins à un poste de santé de la place dénommé “Avenir”.

Des voisins ont été alertés par les cris d’un bébé dans une des chambres du poste de santé, chose qui a poussé la population environnante à la vérification.

« Nous avons encore enregistré dans notre village un acte criminel. Une femme âgée d’environ 24 ans a étranglé son bébé après accouchement dans un poste de santé dénommé “Avenir”. Nous condamnons cet acte ignoble », s’est-il confié un témoin.

Notons que c’est le 5ème cas d’étranglement d’enfants après accouchement couplé à des avortements forcés en l’espace d’un mois seulement dans ce village.

KAKULE Sikwaya depuis Béni