RDC : Plus de 350 signatures recueillies par les députés de l’union sacrée pour faire tomber le Premier ministre Ilunkamba et son gouvernement

Palais du peuple RDC

 La motion de censure contre le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a recueilli près de 370 signatures de députés sur les 500 que compte la chambre basse du parlement.

Pusieurs sources confirment que cette motion pourrait être déposée ce vendredi 22 janvier.
Pour rappel, la branche restante des députés nationaux des groupes parlementaires MS-G7, AMK & Alliés et MLC-ADN a signé cette motion de censure contre le gouvernement Ilunkamba.

Cette motion a été solennellement signée à la paroisse Fatima après avoir examiné la situation politique de l’heure marquée notamment par le refus du Premier ministre de démissionner en dépit de la reconfiguration du paysage politique à l’Assemblée nationale.

Pour Chérubin Okende, initiateur de la démarche, la motion de censure est être fondée sur les défaillances de l’action gouvernementale face aux attentes des populations congolaises liées notamment à la paix, la sécurité, l’Etat de droit, la démocratie et la situation sociale.

Cette approche de l’essentialisme républicain, l’élu de la Lukunga, devra éviter à la classe politique d’hypothéquer la vision partagée autour de cette nouvelle dynamique lancée par Félix Tshisekedi.

Selon lui, la motion de censure est également la conséquence du refus du Premier ministre Sylvestre Ilunga de démissionner alors que l’accord de coalition FCC-CACH est totalement anéanti tout comme la majorité qui a fondé cette coalition est fortement effritée.

Le Bureau d’âge à annoncé, pour ce vendredi 22 janvier, une plénière au cours de laquelle, regroupements et partis politiques feront leur déclaration d’appartenance à l’Opposition ou Majorité.

Eustache Kaving/oeildupeuple.com

Related posts

Leave a Comment