RDC : Première face à face post tension, F. Tshisekedi et S. Ilunkamba

inlukamba

Le Président Félix Tshisekedi et le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba se sont retrouvés en face-à face, au cours de la première réunion du Comité de pilotage du Conseil présidentiel de veille stratégique (CPVS), qu’il a présidée hier jeudi, en présence d’autres membres de cette structure. Même si les grandes lignes de cette rencontre n’ont pas été révélées, une source qualifiée contactée par Forum des As, renseigne que les membres du Conseil ont reçu des instructions claires du Chef de l’Etat, en lien avec l’exécution de ses promesses électorales de novembre 2018, telles que figurées dans le Programme global du Gouvernement.

Après une année et demie du pouvoir au sommet de l’Etat, Félix Tshisekedi appui sur le bouton d’accélérateur de son Programme. Dit autrement, l’heure a sonné pour évaluer ce chronogramme, à l’aune duquel le peuple congolais juge l’action de son Président. Pour Félix Tshisekedi, il a donc été question au cours de cette première réunion du Comité de pilotage du CPVS, de procéder à une évaluation mi-parcours du chemin parcouru. Qu’est-ce qui est réalisé à ce jour ? Que reste-t-il à faire et quelles sont les stratégies mises en place pour atteindre le maximum de réalisations telles que prévues dans le Programme présidentiel.

Pour répondre à toutes ces questions, le Chef de l’Etat a donc reçu les différents points de vue des membres du Conseil présidentiel de veille stratégique. Entre autres, Jean-Baudouin Mayo, Elysée Minembue, Sele Yalaghuli, respectivement vice-Premier ministre en charge du Budget, vice-Premier ministre, ministre du Plan et ministre des Finances. A ces membres du Gouvernement, s’ajoute le cerveau puissant et commandant en chef du CPVS, François Muamba.

UNE RENCONTRE DE BONNE AUGURE

Vu des analystes, cette première réunion du Comité de pilotage du CPVS, augure une bonne collaboration interinstitutionnelle. En l’occurrence, entre le Président de la république et le Premier ministre, chef du Gouvernement. Ce, au regard des récents « malentendus », dans les rapports entre ces deux principaux pôles du pouvoir, survenus à la suite notamment, des ordonnances du 17 juillet dernier nommant des Hauts magistrats et des Officiers généraux Fardc.

On rappelle que le CPVS est une structure technique chargée du suivi, de l’évaluation et de la mise en œuvre des engagements du Chef de l’Etat, tels que prévus dans le programme du Gouvernement. Au cours de la réunion d’hier, il a donc été question, pour les sociétaires du CPVS, de rectifier le tir afin d’atteindre les objectifs poursuivis. Pour le coup, la matérialisation de la feuille de route du Chef de l’Etat.

Dans sa structure fonctionnelle, le CPVS est composé de trois organes. A savoir le Comité de pilotage, la Coordination et le Comité technique et de stratégie. Il est placé sous l’autorité directe du Président de la république. 

Grevisse KABREL/Forum des As

Related posts

Leave a Comment