UK: La décision du « déboulement » ou non  de la statue de Henry Morton Stanley à Denbigh en raison de « ses présumés » liens avec Léopold II et les millions de morts au Congo, sera prise ce vendredi

L’avenir d’une statue de HM Stanley sera décidé lors d’un vote de consultation publique ce vendredi et samedi.

La statue de bronze a été commandée il y a plus de dix ans, mais l’association de Stanley avec l’impérialisme européen en Afrique a suscité des protestations.

Le conseil municipal de Denbigh a commandé la pièce sur Hall Square, embauchant l’artiste du nord du Pays de Galles Nick Elphick pour créer la sculpture.

Mais après des manifestations, le conseil municipal de Denbigh a tenu une réunion en juin 2020 pour discuter de l’avenir de la statue. Les membres ont voté pour le garder jusqu’à une consultation publique pour décider s’il devrait être retiré de la vue du public. Mais la consultation a été retardée en raison des restrictions COVID.

La question est depuis devenue controversée avec des opinions divergentes sur les réseaux sociaux.

Le conseiller municipal de Denbigh, Rhys Thomas, a déclaré qu’il voulait rester à l’écart de l’affaire.

« Je suis président du conseil et je dois rester neutre sur tout cela. Je pense qu’il a été actif sur Facebook, mais nous y sommes. C’est quelque chose qui intéresse beaucoup de gens de chaque côté », a-t-il déclaré.

Le conseiller municipal Glen Swingler a ajouté : « Je pense que le sentiment en ville est très mitigé. J’ai remarqué sur les réseaux sociaux ces derniers jours que ceux qui s’y opposent sont un peu plus brullants.

«Ça ne devient pas méchant. Eh bien, vous en obtenez toujours un ou deux, mais ce sont les médias sociaux pour vous, mais il y a des points de vue différents à ce sujet, et je n’aimerais pas deviner de quelle manière un vote irait, mais encore une fois, je ne sais pas combien de personnes vont réellement aller voter.

Il a ajouté : « Je voterai, oui. J’ai mes propres opinions, mais je voterai car c’est mon droit.

Henry Morton Stanley est immortalisé pour ses mots célèbres « Dr Livingstone, je présume » après avoir trouvé l’explorateur écossais sur les rives du lac Tanganyika où il s’était perdu en Afrique centrale.

Stanley est né John Rowlands et a commencé sa vie sans père à Denbigh en 1841. Il a été placé dans la maison de travail Asaph à proximité de St Asaph avant d’émigrer aux États-Unis à l’adolescence.

Il a ensuite combattu pendant la guerre de Sécession avant de devenir journaliste et explorateur, trouvant la source du Nil, cartographiant les Grands Lacs d’Afrique centrale et les frontières de l’actuelle République démocratique du Congo.

Mais Stanley est une figure controversée pour certains en raison de ses liens avec le roi belge Léopold II, pour qui il a travaillé un temps.

Le monarque a commis des actes d’une effroyable inhumanité contre la population de l’État indépendant du Congo – maintenant la République démocratique du Congo ; cependant, ses partisans disent que Stanley ne travaillait pas pour le despote belge lorsque les atrocités ont eu lieu et qu’il a été injustement souillé.

Le vote est pris par le conseil municipal de Denbigh le vendredi 15 octobre entre 10h00 et 19h00 et le samedi 16 octobre entre 10h00 et 13h00 à l’hôtel de ville.

Le vote est ouvert à tous les résidents de Denbigh âgés de 16 ans et plus. Les électeurs devront apporter deux pièces d’identité avec eux, une pièce d’identité avec photo et une avec une adresse. Toute personne incapable d’y assister peut contacter ou envoyer un SMS au 07554 679169 ou envoyer un courriel à  hmstanleystatue@mail.com  avant le 14 octobre.

Richard Evans

Related posts

Leave a Comment