Palais du peuple RDC

Quelques députés nationaux ont soutenu, mardi 30 novembre 2021, les opérations militaires conjointes Ouganda – RDC pour plus d’efficacité dans la traque des ADF(Allied democratic forces). Car, poursuivent-ils, «avant l’état de siège était égal à pendant l’état de siège».

Ces élus l’ont déclaré lors de la plénière autorisant la 13e prorogation de l’état de siège, mardi 30 novembre, dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. Sur 287 députés présents à cette plénière, 283 ont voté en faveur de cette nouvelle prorogation. Le gouvernement a donc été autorisé à poursuivre les opérations militaires de rétablissement de la paix, avec une nouvelle approche.

Pour permettre à l’état de siège de rétablir rapidement la paix en Ituri et au Nord Kivu, les députés ont soutenu, au cours du débat, la mutualisation des forces armées Ouganda – RDC pour traquer les ADF et d’autres forces négatives. Néanmoins, ils exigent des résultats sur le terrain.

Dans son exposé des motifs, la ministre de la Justice, Rose Mutombo, a évoqué le désir et la volonté du gouvernement de poursuivre les efforts de rétablissement de la paix dans les provinces du Nord-Kivu et d’Ituri. Afin de rendre plus efficaces les opérations liées à l’état de siège, a-t-elle indiqué, une nouvelle stratégie est mise en place conformément aux recommandations, avec l’implication du parlement.

CNTV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.