DIG OIL : requête pour « jugement par défaut » contre la RDC au tribunal de district de Columbia introduite par le collectif des avocats Me Rahim Moloo et Matthew Mcgill

jugement contre la RDC

ABSENTE, LA RDC HUMILIÉE AVANT UN RÈGLEMENT  À L’AMIABLE AVEC LA SOCIÉTÉ PÉTROLIÈRE SUD – AFRICAINE La RDC n’a pas donné suite aux convocations du tribunal ni  a déposé une  plaidoirie recevable avant le 14 septembre 2020, soit  soixante jours après le dépôt de la plainte auprès du tribunal de district de Columbia (le 30 Avril 2020) par Dig Oil demandant au juge fédéral Américain Richard J Léon de confirmer la sentence arbitrale rendue le 7 novembre 2018 à la Chambre de commerce internationale Arbitrage n ° 22370 / DDA…

Read More

LE GOUVERNEMENT DE LA RDC N’A PAS TOUJOURS RÉPONDU AUX CONVOCATIONS DU JUGE AMÉRICAIN RICHARD J LEON SUR L’AFFAIRE DE 619 MILLIONS DE DOLLARS L’OPPOSANT A DIG OIL

Richard Léon

Le clan du président congolais Félix Tshisekedi n’a pas daigné répondre aux convocations du tribunal du District of Columbia dans le cadre du conflit qui l’oppose à la société sud-africaine Dig Oil. Le tribunal de district de Columbia a  déclaré la RDC en défaut de décision arbitrale parce qu’elle n’a pas répondu jusqu’en Septembre aux convocations du juge Fédéral du District de Columbia Richard J LEON . Felix Tshisekedi snobe t-il la justice américaine ? ou préfère que le différend soit résolu par des négociations à l’amiable. DIG Oil Ltd.…

Read More

Felix Tshisekedi tente une opération de la dernière chance pour faire annuler la décision d’arbitrage de 619 millions $ favorable à Dig Oil

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo

Sous la menace d’une amende équivalente à 10 % du budget national, la présidence congolaise est contrainte de négocier avec la junior sud-africaine. En parallèle, Kinshasa tente une opération de la dernière chance pour faire annuler la décision d’arbitrage favorable à Dig Oil. Le président Félix Tshisekedi et son conseiller Nicolas Kazadi, désormais chargé de piloter la négociation avec la junior sud-africaine Dig Oil. C’est désormais l’ambassadeur itinérant Nicolas Kazadi, également conseiller du président Félix Tshisekedi, qui pilote la négociation afin de trouver une issue acceptable au différend opposant la…

Read More

Vers un «accord à l’amiable» entre la RDC et DIG OIL au sujet du paiement de 619 millions $

Arbitrage à 619 millions $ : qui pour discuter avec Dig Oil d’une solution à l’amiable avec « des nouvelles explorations et avantages fiscaux ? L’étau se resserre sur l’État Congolais pour le contraindre à se plier à la décision arbitrale de 2018 l’ayant condamné pour avoir ostensiblement tardé à accorder certains blocs de la Cuvette centrale à la compagnie sud-africaine Dig Oil. Le dossier a traîné tout au long de la présidence de Joseph Kabila et a explosé lors des derniers mois de son règne en 2018 : la RDC…

Read More